Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 mars 2014

Chroniques de Patrick Ottaviani - "Orages ordinaires" - William Boyd & "Une odyssée américaine" de Jim Harrison

 

 

orages-ordinaires.jpgOrages ordinaires - William Boyd - éditions Seuil 2010 - Traduit de l’anglais par Christiane Besse

INTRIGUE À LONDRES  

Avec Orages ordinaires, William Boyd a choisi d’écrire un roman au cœur de Chelsea, le quartier où il réside. Le décor est donc celui de son quotidien, à proximité de la Tamise et de sa « luminosité particulière ». Tamise vénérée, Tamise en filigrane tout au long de ce livre aux caractéristiques d’un thriller.

"Orages ordinaires" - Clic

 

******************

Une odyssée américaine.jpgUne odyssée américaine - Jim Harrison - éditions Flammarion - 2009 - Traduit de l’américain par Brice Matthieussen.


Jim Harrison est bien connu des lecteurs de l’hexagone. Ce baroudeur de la littérature à l’œuvre considérable, nous offre avec Une odyssée américaine une réflexion aiguë sur les épreuves au sein du temps qui passe.

 

"Une Odysée américaine" - Clic

 

Les commentaires sont fermés.