Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 13 août 2018

Nathalie Gendreau "La Peau d'Anna" éditions Dacres

la_peau_d_anna_300.jpgLa Peau d'Anna - éditions Dacres

Résumé - Je suis là, dit-elle d’une voix qu’elle voulait neutre. Une main posa un livre sur une table basse, ainsi qu’une cigarette qu’elle écrasa. Anna ne voyait que les longs doigts, ces mêmes doigts effilés qu’elle s’amusait à compter toute petite lorsqu’elle découvrit la magie des chiffres.
Quand Gérard Volène se leva de son fauteuil, Anna ne reconnut pas l’homme qui avançait vers elle, la démarche fragile et hésitante. Dans ses souvenirs, son père était toujours tiré à quatre épingles, portant l’élégance en toutes occasions. Trente-cinq ans plus tard, le géant fantastique de son enfance avait tout simplement vieilli.


Version contemporaine de Peau d’Âne, "La Peau d’Anna" est l’histoire d’un amour fusionnel et ambigu entre un père et sa fille, le cheminement d’une femme qui se libère d’un passé dont elle est prisonnière pour changer de peau et renaître à elle-même. Pour y parvenir, il lui faudra combattre les fantômes de son enfance et faire face à la maladie d’Alzheimer de son père qu’elle retrouve trente-cinq ans après leur séparation.

 La Peau d’Anna est une fantastique plongée dans les profondeurs de l’être, où surnagent secrets de famille et mensonges.


Le Figaro : "Tout au bout de l’émotion, Nathalie Gendreau propose… une histoire bouleversante."

Psychologie Magazine : "L’auteure construit une histoire poignante où il est question de secrets de famille, de failles de la mémoire, du sentiment paralysant de culpabilité et, surtout, de pardon."

Radio Bleue IDF - Coup de cœur d’un libraire : "Un livre absolument fabuleux !"