Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 janvier 2017

MANDIN : Le Poète, ses recueils

2494167215.jpgMANDIN :   Le   Poète,  ses recueils 

Il est des auteurs que l’on redécouvre à chaque lecture, MANDIN  fait partie de ceux-là.

Tel  "une tarlatane méditerranéenne", il vous enveloppe corps et âme.

Pas de corps sans âme et pas d’âme sans corps, Mandin est un provocateur romantique.

Ses encres de tanin écrivent sur nos pages. Chaque recueil de Mandin a son originalité, est unique et incomparable. L’ensemble de ses recueils représente une véritable aventure poétique, arbre majestueux animé par différentes branches, une œuvre. Explorer chacune d’elles permet de s’approcher davantage du Poète, se laisser porter par son écriture riche et sensible, par notre lecture de Lui…

Profondément humain, Mandin est aux prises avec les grands thèmes qui jalonnent notre vie et nous invite à les partager : la douleur de l’enfance, la beauté de l’amour puis sa perte,  le temps et son rôle dans l’affect,  le plaisir, le désir, l’exotisme, le mensonge, la folie, le silence et la solitude, le spleen, l’automne, la mort…

 "Tu as seulement laissé des notes éparses dans la nuit sans étoiles de mes insomnies"

Mandin est l’auteur de plusieurs recueils de poésies :

DILUTION.jpgDilution - éditions Lanore -  2015 Clic

Dilution, 2015 - ISNB 978-2-85157-77-19  "Il y a ceux qui savent de quoi nous ne devons pas vivre et ceux qui savent écrire ce que nous ne devons pas comprendre. Il y a mon JE et ses images qui se faufilent entre des pronoms pas tous personnels, sans me reconnaître, sans m’écrire des poèmes affranchis.

Sans repos, la route s’élance à la conquête de l’horizon, m’entraînant dans sa poussière moi qui bouge avec parcimonie sur les lèvres des passants moi qui attends la phrase finale parée d’un néologisme, d’un mot qui servira une seule fois, pour me dire de ne plus me réécrire, de gommer un dernier chagrin.

Mourir de lassitude, mais que faire d’autre ?

Surtout fuir la lectrice, qui hante la poésie fragile des poètes inconstants." 

LES FRATRASIES D'IRIS.jpgLes Fatrasies d’Éris - éditions Lanore -  2014 Clic

Les Fatrasies d’Eris - ISB978-2-85157-74-67 La poésie de Mandin s’inscrit dans un ciel orageux. Pas de romantisme, pas d’illusions mais le déchirement d’un couple face à  l’épreuve du temps. Ainsi peuvent être lues les psalmodies passant tour à tour  de l’amour fasciné par l’attrait du corps - ton corps est un poème réincarné puzzle des mots de toutes tes beautés »  à la solitude face au silence de la rupture ainsi qu’à la nouvelle identité de la femme moderne  « qui asperge l’Homme de Querelles. Mandin nous offre avec talent cette aventure poétique, bouleversante, dérangeante, où la vie et la mort se côtoient ; une odyssée dans la mémoire du couple.

INUTILE.jpgInutile -  éditions Lanore - 2012 Clic 

Inutile - ISBN 978-2-85157-693-4 Cette poésie née de la sensibilité et de la sensation  s’inscrit dans l’univers de la nature. Dans l’espace vibrant entre la lumière et l’ombre, à la source du temps, entouré de sensations visuelles auditives tactiles et olfactives, Mandin calligraphie ses vers dans une pluie de métaphores. La clé de son recueil Inutile se trouve sans doute dans la dédicace qu’il m’a adressée : "Je suis certain de me tromper mais jusqu’au jour où le silence aura trouvé ses propres mots je continuerai à me perdre."

CARPHARNAÜM.jpgCapharnaüm -  éditions Lanore -  2011 Clic

Capharnaüm - ISBN 978-2-85157-661-3 - Tel un bateau porté par les vagues, le poète ne cherche pas à maîtriser les éléments de sa vie mais à vivre avec. Enveloppés d’une poussière dorée, ses souvenirs  échouent dans un bric-à-brac, un capharnaüm, un homme. Écrire devient pour lui une question de vie ou de mort où pourtant la dérision tient sa place : « si l’amour sert à aimer alors aimer sert à quoi ? ». Son côté iconoclaste et  provocateur  cohabite avec une grande créativité où la fantaisie, l’allégresse, la sensualité flirtent et font bon ménage.

REMINISCENCES.jpgRéminiscences -éditions Lanore  -Clic

Réminiscences   - ISBN 978-2-85157-381-0 - Peu importe la réalité de nos souvenirs ! Mandin s’attache au voyage de l’âme en essayant de retenir le temps dans un élan désespéré. En référence  à la chute d’Icare qui rappelle à l’homme la fragilité de son existence, l’auteur retrace dans le ciel de sa poésie les voltiges de ses souvenirs. C’est un moment idyllique que nous avons le privilège de découvrir en retrouvant nos propres fantômes cachés dans le silence des mots éparpillés sur le fil de sa vie. Au bord de l’abîme, nous sommes fascinés par l’univers des contraires qui se rejoignent comme dans un tableau des poètes maudits

Mouvements d’humeur - éditions SPF -  2001 

Alcollat de poèture - éditions Oswald -  1973 

dimanche, 03 avril 2016

MANDIN : Le Poète, ses recueils

CI.jpgMANDIN :   Le   Poète,  ses recueils 

Il est des auteurs que l’on redécouvre à chaque lecture, MANDIN  fait partie de ceux-là.

Tel  "une tarlatane méditerranéenne", il vous enveloppe corps et âme.

Pas de corps sans âme et pas d’âme sans corps, Mandin est un provocateur romantique.

Ses encres de tanin écrivent sur nos pages. Chaque recueil de Mandin a son originalité, est unique et incomparable. L’ensemble de ses recueils représente une véritable aventure poétique, arbre majestueux animé par différentes branches, une œuvre. Explorer chacune d’elles permet de s’approcher davantage du Poète, se laisser porter par son écriture riche et sensible, par notre lecture de Lui…

Profondément humain, Mandin est aux prises avec les grands thèmes qui jalonnent notre vie et nous invite à les partager : la douleur de l’enfance, la beauté de l’amour puis sa perte,  le temps et son rôle dans l’affect,  le plaisir, le désir, l’exotisme, le mensonge, la folie, le silence et la solitude, le spleen, l’automne, la mort…

 "Tu as seulement laissé des notes éparses dans la nuit sans étoiles de mes insomnies"

Mandin est l’auteur de plusieurs recueils de poésies :

Dilution - éditions Lanore -  2015 Clic

Dilution.jpgDilution, 2015 - ISNB 978-2-85157-77-19  "Il y a ceux qui savent de quoi nous ne devons pas vivre et ceux qui savent écrire ce que nous ne devons pas comprendre. Il y a mon JE et ses images qui se faufilent entre des pronoms pas tous personnels, sans me reconnaître, sans m’écrire des poèmes affranchis.

Sans repos, la route s’élance à la conquête de l’horizon, m’entraînant dans sa poussière moi qui bouge avec parcimonie sur les lèvres des passants moi qui attends la phrase finale parée d’un néologisme, d’un mot qui servira une seule fois, pour me dire de ne plus me réécrire, de gommer un dernier chagrin.

Mourir de lassitude, mais que faire d’autre ?

Surtout fuir la lectrice, qui hante la poésie fragile des poètes inconstants." 

Les Fatrasies d’Éris - éditions Lanore -  2014 Clic

Fatrasies.jpgLes Fatrasies d’Eris - ISB978-2-85157-74-67 La poésie de Mandin s’inscrit dans un ciel orageux. Pas de romantisme, pas d’illusions mais le déchirement d’un couple face à  l’épreuve du temps. Ainsi peuvent être lues les psalmodies passant tour à tour  de l’amour fasciné par l’attrait du corps - ton corps est un poème réincarné puzzle des mots de toutes tes beautés »  à la solitude face au silence de la rupture ainsi qu’à la nouvelle identité de la femme moderne  « qui asperge l’Homme de Querelles. Mandin nous offre avec talent cette aventure poétique, bouleversante, dérangeante, où la vie et la mort se côtoient ; une odyssée dans la mémoire du couple.

Inutile -  éditions Lanore - 2012 Clic 

Inutile.jpgInutile - ISBN 978-2-85157-693-4 Cette poésie née de la sensibilité et de la sensation  s’inscrit dans l’univers de la nature. Dans l’espace vibrant entre la lumière et l’ombre, à la source du temps, entouré de sensations visuelles auditives tactiles et olfactives, Mandin calligraphie ses vers dans une pluie de métaphores. La clé de son recueil Inutile se trouve sans doute dans la dédicace qu’il m’a adressée : "Je suis certain de me tromper mais jusqu’au jour où le silence aura trouvé ses propres mots je continuerai à me perdre."

 

Capharnaüm -  éditions Lanore -  2011 Clic

Capharnaum.jpgCapharnaüm - ISBN 978-2-85157-661-3 - Tel un bateau porté par les vagues, le poète ne cherche pas à maîtriser les éléments de sa vie mais à vivre avec. Enveloppés d’une poussière dorée, ses souvenirs  échouent dans un bric-à-brac, un capharnaüm, un homme. Écrire devient pour lui une question de vie ou de mort où pourtant la dérision tient sa place : « si l’amour sert à aimer alors aimer sert à quoi ? ». Son côté iconoclaste et  provocateur  cohabite avec une grande créativité où la fantaisie, l’allégresse, la sensualité flirtent et font bon ménage.

 

Réminiscences -   -Clic

Réminiscence.jpg

Réminiscences   - ISBN 978-2-85157-381-0 - Peu importe la réalité de nos souvenirs ! Mandin s’attache au voyage de l’âme en essayant de retenir le temps dans un élan désespéré. En référence  à la chute d’Icare qui rappelle à l’homme la fragilité de son existence, l’auteur retrace dans le ciel de sa poésie les voltiges de ses souvenirs. C’est un moment idyllique que nous avons le privilège de découvrir en retrouvant nos propres fantômes cachés dans le silence des mots éparpillés sur le fil de sa vie. Au bord de l’abîme, nous sommes fascinés par l’univers des contraires qui se rejoignent comme dans un tableau des poètes maudits

Mouvements d’humeur - éditions SPF -  2001 

Alcollat de poèture - éditions Oswald -  1973